OUEST INDUSTRIES

CRÉATIVES

Ouest Industries Créatives est un programme de recherche – formation – innovation en Pays de la Loire, consortium de 14 partenaires mené par l’Université de Nantes et co-animé avec l’École de design Nantes Atlantiques. Il développe un pôle d’excellence régional sur la thématique de l’expérience, entre sciences, création et technologie.

Terrain d’expérimentation partagé entre laboratoires, établissements et acteurs socio-économiques, il est dédié à la conception et à l’évaluation de l’expérience des usagers de nouveaux produits, services et espaces, c’est-à-dire leur vécu subjectif et sensible.

Un programme régional de recherche-formation-innovation

Ouest Industries Créatives est l’un des douze programmes de Recherche – Formation – Innovation (R-F-I) initiés par la Région Pays de la Loire. Celle-ci a décidé d’accompagner les thématiques fortes du territoire en favorisant les démarches intégrées R-F-I. L’objectif est de mettre en œuvre une stratégie collective sur une thématique, qui apportera visibilité et attractivité à la recherche, à la formation et à l’innovation mais aussi à toutes les actions se déroulant à leurs interfaces.

Ouest Industries Créatives reçoit le soutien de la Région Pays de la Loire, du FEDER, de Nantes Métropole et de l’ensemble de ses partenaires.

Le programme fédère sciences, création et technologie avec, sur son champ thématique, près de 8000 étudiants et une centaine de chercheurs en Pays de la Loire.

L’expérience, un défi transdisciplinaire

La question de l’expérience, qu’il s’agisse d’un service, d’un produit, d’un parcours de visite ou d’un espace, est au cœur des enjeux d’innovation dans de nombreux domaines. Mais de quoi s’agit-il ? On parle ici de comprendre, penser et évaluer le vécu subjectif et sensible des usagers. Une approche pluridisciplinaire devient alors nécessaire pour adresser conjointement les dimensions esthétique, psychologique, ergonomique ou encore technique de l’expérience.

 

Meyko, le compagnon connecté des enfants asthmatiques

Un exemple ? Meyko, le compagnon connecté des enfants asthmatiques, est une startup issue du DU DESSiiN qui réunit ingénieurs et designers – © L’École de design

Ouest Industries Créatives réunit des compétences régionales en recherche, formation et innovation, pour adresser les défis transdisciplinaires contemporains liés à l’expérience. Il fédère les apports pluridisciplinaires de la création (beaux-arts, design, architecture), des sciences du numérique et des sciences humaines et sociales, qui permettent de la penser dans sa globalité et de l’évaluer.

Expérience et création

Artistes et créatifs sont des concepteurs d'expériences.

Artistes et créatifs sont des médiateurs qui savent faire dialoguer différents aspects pour concevoir des expériences originales et globales. Alors que les grands défis contemporains nécessitent des approches systémiques et disruptives, ils sont désormais sollicités par d’autres secteurs pour participer à leurs dynamiques de transformation : tourisme, santé, industrie, service public… De nouvelles synergies émergent entre création, numérique, économie et expertise de l’usager, qu’il s’agit d’accompagner : aider les créatifs à s’approprier les nouveaux outils numériques et les enjeux économiques et les scientifiques et ingénieurs à mieux appréhender la créativité et les approches pluridisciplinaire.

Nouvelles expériences numériques

Les outils numériques contribuent à la création de nouvelles expériences.

L’expérience numérique ouvre des champs de réflexion sur les dimensions techniques, créatives, économiques, imaginaires et psychologiques et la manière dont elles s’articulent. En particulier, Ouest Industries Créatives explore la relation entre dimensions physique et virtuelle (à titre d’exemple, les réalités virtuelle, augmentée, mixte sont un pont entre dimension physique et virtuelle). En situation d’immersion virtuelle, se pose toujours la question du corps car l’expérience est vécue physiquement.
D’autre part, les outils numériques sont vecteurs d’une meilleure compréhension de l’expérience. Ils permettent notamment d’éclairer les scientifiques sur le vécu sensible de l’usager, par le biais de capteurs et d’algorithmes qui analysent les données recueillies. De nouvelles méthodes sont élaborées, au croisement des sciences humaines et sociales et des sciences du numérique, pour accompagner le développement de ces outils.

Évaluation et valorisation de l'expérience

Comprendre, maîtriser et quantifier l’expérience relève d’enjeux pluridisciplinaires.
  • Subjectivité (ou qualité) de l’expérience : Comment manier le concept d’expérience qui fait appel à de la subjectivité ? Comment le modéliser, le formaliser, le quantifier ? Comment intégrer la subjectivité dans l’innovation et la conception de produits, services, espaces, etc. ? ;
  • Implication des usagers dans la conception de l’expérience : quels outils et méthodes (ex.
    démarche de co-design) ? Comment analyser et prendre en compte la dimension imaginaire et les représentations comme moteurs de l’expérience ? ;
  • Valorisation de l’expérience : l’économie de l’expérience est un sujet d’intérêt majeur pour l’innovation, face à une nécessité de différenciation croissante.

 

OIC : un programme d’actions sur 5 ans

Le programme vise deux objectifs :

  • Il développe la conception de nouveaux produits, services, espaces ou dispositifs pensés comme des expériences pleinement adaptées à l’usager ;
  • Terrain d’expérimentation pour ces nouvelles expériences, il se positionne aussi comme un vivier de compétences sur l’évaluation scientifique de l’expérience, permettant d’apprécier le vécu subjectif de l’usager. L’expérimentation est donc le terrain de validation ou de mise en échec des hypothèses (scénarios d’usages).

Les objectifs

en recherche, formation, innovation et internationalisation

Recherche
Préfigurer et créer, à terme, un pôle de recherche interdisciplinaire sur l’expérience, de visibilité européenne.

Découvrir les axes d’excellence scientifique

En savoir plus sur l’axe Recherche & expérimentation

Internationalisation
Nouer des partenariats stratégiques internationaux impliquant plusieurs établissements OIC et développer des formations communes, des projets H2020, etc.

En savoir plus sur l’axe International

Formation
Soutenir le développement pédagogique et l’émergence de nouveaux modules, parcours et formations entre sciences et création :

  • sensibiliser les créatifs aux enjeux économiques et numériques ;
  • sensibiliser les étudiants ingénieurs et les étudiants en sciences humaines et sociales à la créativité et au travail interdisciplinaire.

En savoir plus sur l’axe Formation & diffusion de la créativité

Innovation

Développer les projets entre acteurs socio-économiques, chercheurs et étudiants, en formalisant un catalogue de compétences régionales sur l’expérience, en soutenant les expérimentations et les projets de recherche collaboratifs.

En savoir plus sur l’axe Innovation

Les domaines d'activité stratégiques

OIC a vocation à nourrir 6 domaines, dans les filières créatives et le reste de l’économie.

Industries créatives

  • Economie culturelle, patrimoine, tourisme
  • Médias, image, transmédia
  • Espace, paysage, modes de vie

Autres domaines

  • Santé, bien-être, mieux-vivre
  • Ville intelligente et créative
  • Industrie du futur

En savoir plus sur les domaines d’activité stratégiques