PII – HIP XP

Recherche
Innovation

Au cœur des grandes transitions sociétales, l’habitat concentre de nombreux défis dont celui de l’inclusion et de la participation citoyenne. La Plateforme Interdisciplinaire d’innovation “Habitat Inclusif Partagé Expérience” (HIP XP) étend les travaux du programme de recherche Participe 3.0 qui a pour objet la co-élaboration d’outils numériques pour l’accompagnement de jeunes adultes autistes de la Résidence Sociale 49, vers l’accès à un habitat inclusif partagé.

 

En s’attachant à placer au cœur de la démarche l’expérience vécue des jeunes autistes et de tous les acteurs (aidants, professionnels de santé et accompagnants), le projet vise à développer des outils numériques (notamment de RV/RA) et de mettre au jour les effets de leur usage sur l’activité et son développement.

Objectifs de la PII HIP XP

Pour répondre aux besoins particuliers d’une population d’adultes autistes dans le but de l’inscrire dans le contexte actuel d’insertion des personnes en situation de handicap avec une pleine participation effective aux activités de la cité, l’association La Résidence sociale (LRS49) souhaite faire évoluer son offre médico-sociale et s’associe à une équipe de chercheur.es pour déployer un projet d’habitat inclusif dans le cadre d’une recherche participative (Participe 3.0) avec l’appui de la Fondation de l’Université de Nantes. Le projet prévoit la mise en œuvre d’habitat partagé en milieu ordinaire pour 8 jeunes adultes orientés en Foyer d’accueil médicalisé (FAM) ou en Maison d’accueil spécialisée (MAS) avec un accompagnement adapté. L’objectif est d’offrir une réponse inclusive la plus ouverte possible fin 2022 sur la commune de Saint-Barthélemy d’Anjou.

 

La PII « Hip Xp » (pour Habitat Inclusif Partagé Expérience) s’inscrit dans cette perspective des grandes transitions sociétales actuelles et s’appuie sur l’expérience utilisateurs pour des personnes autistes et leurs aidants familiaux et professionnels en lien avec le programme de recherche « Participe 3.0 ». Elle a pour objet, d’une part, la co-élaboration d’outils numériques pour de jeunes adultes avec autisme actuellement en FAM ou MAS de façon à les accompagner vers l’accès à un habitat inclusif partagé dans une perspective d’autonomie et de pleine participation citoyenne. Il s’agit ainsi de développer des outils numériques de réalité virtuelle ou de réalité augmentée et de mettre au jour les effets de leur usage sur l’activité et son développement. Cet objectif étant inscrit dans une approche systémique qui conduit à prendre en compte les besoins d’accompagnement des aidants familiaux et des professionnels, le projet d’habitat inclusif est aussi porteur de nécessaires transformations des pratiques d’accompagnement de la part des aidants professionnels et familiaux.

 

L’exploration de l’expérience usager/utilisateur intervient à tous les niveaux, pour comprendre l’expérience vécue, l’impact de ces outils numériques et le processus de co-création citoyenne  sur la vie quotidienne. Le programme de recherche participative implique les jeunes autistes mais également les aidants familiaux, les pairs-aidants et les professionnels sur qui reposent les accompagnements. Autour de ce projet central, la PII permettra d’interroger les dimensions de l’expérience usager/utilisateur de l’habitat. En s’appuyant sur ce contexte spécifique du programme Participe 3.0, « Hip Xp » permettra de construire de nouveaux partenariats, avec d’autres acteurs sociaux engagés dans l’habitat inclusif partagé.

 

Activités de la PII

Le travail des chercheurs  du CREN sur le terrain de la LRS49 et dans le cadre du projet Participe 3.0 s’appuie sur la participation d’une équipe d’aidants professionnels et familiaux, et implique des usagers et pairs-aidants ou pairs émulateurs. L’activité de la PII sera structurée autour de groupes de travail incluant tous les acteurs académiques du LS2N, du LARIS et du City Design Lab, avec d’une part un comité de pilotage qui conduira deux séminaires annuels et d’autre part des ateliers collaboratifs / workshops avec les partenaires pour gérer les aspects contextuels liés aux expérimentations et à l’exploration de l’expérience utilisateur. La coordination s’appuiera sur l’organisation suivante :

  • Un séminaire de lancement permettant de définir le cahier des charges des espaces et de proposer des premiers scénarios de modélisation
  • Un séminaire annuel interne aux membres des équipes de recherche centré sur la présentation des travaux de recherche et leur mise en discussion pour préparer leur diffusion scientifique
  • Un séminaire annuel de recherche ouvert aux partenaires, qui constitue la première phase de diffusion de nos travaux afin de servir de base à d’autres formes de diffusion (articles dans des revues reconnues, chapitres d’ouvrages, ouvrages collectifs, notamment)
  • Deux à trois workshops annuels, incluant des étudiants, selon les besoins et les domaines de recherche, de façon à produire des livrables en associant les usagers. Il s’agit de mettre au jour les résultats de la recherche, de coordonner les publications de résultats (rapports de recherche, livrables, publications scientifiques, vulgarisation professionnelle).
  • Mise en place d’un espace partagé collaboratif (de type UNCloud de l’université de Nantes)

L’objet de ces groupes de travail est de concevoir une certaine généricité des résultats issus du terrain spécifique (Participe 3.0/LRS49) de façon à favoriser une appropriation et un transfert des résultats vers d’autres publics, d’autres situations, d’autres contextes.

 

Actions engagées et perspectives de la PII

Un premier workshop a eu lieu du 17 au 21 mai 2021, avec un groupe de 9 étudiants du City Design Lab (EDNA) qui a pu identifier trois domaines d’action: les espaces de vie commune, les espaces privés (chambres et salles de bain) et enfin les lieux de circulation. Le 18 juin 2021, le LARIS s’est déplacé à LRS49 pour présenter les casques de réalité virtuelle aux jeunes autistes. Ils ont pu pour la première fois s’équiper d’un casque et visionner un film de démonstration. Cette expérience a suscité des réactions positives et nous pouvons dire que le succès de l’expérience  a été au rendez-vous.

 

L’objectif principal est de valoriser et disséminer les connaissances produites (méthodes, outils et savoirs) lors de ces travaux, au-delà du contexte singulier de LRS49, dans les champs plus larges de l’habitat et de la citoyenneté. Dans cette optique, il s’agira de fédérer des recherches interdisciplinaires qui permettront de renforcer toutes les dimensions d’un projet de société innovant, notamment en intégrant les travaux de recherche et d’innovation du LS2N autour de l’habitat social.  Il s’agira également d’ouvrir les échanges à d’autres partenaires socio-économiques, concernés et/ou intéressés par ces travaux et susceptibles, le cas échéant de participer aux recherches menées comme partenaires la PII. La mise en valeur des résultats des travaux de recherche, d’innovation et d’expérimentation doit ainsi permettre de passer d’une production de solutions pour des besoins spécifiques d’expérience usager, à la diffusion d’outils et de ressources méthodologiques qui s’adressent à la société dans son ensemble selon les nouveaux modes de prise en charge des personnes en perte d’autonomie ou fortement dépendantes.

 

PII action d’OIC en Pays de la Loire

Dans le cadre de son volet Innovation, le programme Ouest Industrie Créatives a lancé les Plateformes Interdisciplinaires d’Innovation (PII) qui ont pour objectif de répondre à des défis concrets de transitions sociétales, environnementales, numériques, ou industrielles, par le prisme de l’expérience utilisateur et de l’innovation d’usage.

 

Une PII fédère, sur une durée de 36 mois  minimum,  des  consortiums  thématiques Recherche-Innovation  pluridisciplinaires  associant  des  chercheurs et acteurs socio-économiques des Pays de la Loire. Elle doit mettre en œuvre un programme de recherche et d’innovation, alliant intérêts académiques et industriels, qui permette de générer des connaissances scientifiques interdisciplinaires sur la conception et l’évaluation de l’expérience humaine, et ainsi contribuer à répondre concrètement à un ou plusieurs défi(s) de transition rencontré(s) par les acteurs du territoire.

 

Contacts

HIP XP – Julien Lefrançois – Univ. Nantes

Julien Laflaquière – Chargé de Mission Innovation OIC

Partager sur