Démonstrateurs du Nouveau Bauhaus Européen

TerraCool

Espace et modes de vie
Ville intelligente et créative
Recherche

Les nouvelles vagues de chaleur de l’été 2022 l’ont rappelé : dans les années à venir, les grandes métropoles devront composer avec des épisodes de canicule intense.

TerraCool est un projet de recherche-action ayant pour objectif de concevoir et d’installer dans l’espace public urbain nantais des îlots de fraîcheur construits par impression 3D en terre crue selon une méthode développée par des chercheurs du LS2N dans le cadre du projet Ecobioprinter. L’expérimentation en contexte urbain de ces îlots de fraîcheur permettra d’en étudier les qualités et appropriations par le grand public, mais aussi de mesurer de façon tangible les gains thermiques et de confort.

 

Ce projet est co-financé par la Région Pays de la Loire (Ouest Industries Créatives) et Nantes Métropole (dans le cadre de son soutien à Nantes Université dédié aux expérimentations sur les enjeux de transition).

 

Objectif et méthodologie

Le projet TerraCool doit mettre en évidence la capacité des îlots en terre crue à constituer des aménagements urbains temporaires attractifs et vivants, appropriés par les citadins et ainsi d’offrir des espaces de confort et de restauration thermique lors des épisodes de forte chaleur.

 

Les îlots de fraîcheurs seront conçus avec une méthodologie d’éco-conception, et la sensation de rafraîchissement sera basée sur l’inertie des murs, la vaporisation de l’eau, la création d’ombres ou encore l’installation de végétation. Ils sont destinés à être pleinement adaptés aux personnes qui les utiliseront et aux lieux dans lesquels ils seront implantés (dans l’espace public ou à proximité de bâtiments accueillant des personnes vulnérables comme des écoles ou des maisons de retraite, etc.).

 

La terre a l’avantage de pouvoir être directement exploitée sur place. Son impression en 3D permet de combiner les recherches sur les formes adaptées aux besoins, tout en les conformant à la réalité de l’environnent spécifique du lieu d’installation : chaque îlot est unique et répond aux usages, à l’espace, à son orientation, aux bâtiments ou constructions environnantes, aux conditions d’ensoleillement, de courants d’air…

 

Le projet contribuera également à la production écologique des environnements construits par une approche « low-tech » basée sur des matériaux locaux et un système constructif par impression 3D open source facile à mettre en œuvre et à reproduire.

 

TerraCool

 

Temporalité et expérimentation

Le dispositif en terre imaginé par l’équipe TerraCool serait de type « mur double face » avec une partie cultivée (exposée au soleil) et une partie habitée (ombrée) propice au ressourcement et à la détente. Sa mise au point est organisée en deux étapes principales.

  • Dans un premier temps (juillet 2022 > décembre 2022), les chercheurs mèneront une série d’expériences grandeur nature à la Halle 6 Ouest de Nantes Université afin de tester et d’ajuster les procédés de construction, les matériaux, les formes et les dispositifs de refroidissement. Plusieurs types de constructions seront évalués (différentes formes et tailles, enceintes et sièges, totems…).
  • Enfin, avec les compétences acquises, les chercheurs entreprendront la construction d’un dispositif spatio-climatique en terre crue qui sera installé dans un espace public fréquenté pendant la saison estivale (été 2023). Son implémentation pourra faire l’objet d’interactions avec les citoyens sur les questions soulevées par cette recherche-action.

 

L’équipe de recherche

Le projet de recherche TerraCool croise les compétences de chercheurs nantais en robotique et procédés, en matériaux, en architecture et aménagement urbain durable, ainsi qu’en design. Il réunit des chercheurs des laboratoires AAU et LS2N :

  • Benoît FURET, Professeur à l’IUT de Nantes, chercheur au LS2N, co-fondateur de la startup Batiprint3D
  • Élodie PAQUET, Maîtresse de conférences – IUT de Nantes, chercheuse au LS2N
  • Ignacio REQUENA, Maître de conférences – ENSA Nantes, chercheur au laboratoire AAU.
  • Daniel SIRET, Chercheur titulaire du ministère de la Culture, HDR ; chercheur au laboratoire AAU.

Des étudiants de l’ensa Nantes et de l’École de design Nantes Atlantique sont également impliqués dans le cadre de la Design Factory Nantes, pour co-concevoir et co-construire les différents prototypes de l’îlot de fraîcheur. Un ou plusieurs artistes, architectes ou designers pourront également s’adjoindre au groupe de travail, au fil de l’avancée et des besoins du projet.

 

 

A propos du l’AAP Démonstrateurs du NEB

Le Nouveau Bauhaus européen (NEB) est un programme environnemental, économique et culturel initié par la Commission européenne et dont Ouest Industries Créatives est partenaire officiel. Il vise à réconcilier durabilité, esthétique et inclusion pour « donner à voir » et rendre désirable la transition écologique dans nos vies quotidiennes.

 

Cet appel vise à soutenir des enseignants et enseignants-chercheurs des Pays de la Loire pour la réalisation et l’expérimentation de démonstrateurs dans le cadre du NEB, contribuant à inventer des lieux et des modes de vie plus durables. Ils pourront prendre la forme d’aménagements d’espaces existants ou de nouveaux espaces, d’objets, de mobiliers urbains, d’outils numériques, de services et d’innovations sociales ayant une dimension tangible (espace, objet, etc).

 

► En savoir plus sur la page de l’appel à projet « Démonstrateurs du Nouveau Bauhaus Européen »

 

 

Partager sur